top of page

Jardinage : 4 bonnes raisons de faire son propre potager.


De plus en plus de personnes ont envie de manger sainement et redécouvrent la culture de la terre. Mais ce n'est pas la seule raison...


Jardiner contre l'anxiété

Jardiner rime souvent avec extérieur, air frais, voire soleil. En plus d’aérer le corps, le jardinage aère aussi l’esprit : en se focalisant sur notre parcelle de terre et nos plants de légumes ou de fleurs, on met de côté les soucis du boulot.

Le jardinage améliore l’estime de soi, l’humeur, et diminue le risque de dépression ou d’anxiété.


Jardiner, pour voir le fruit de son travail

Dans notre travail par exemple lorsque l’on a un projet au long cours à mener à bien, les résultats sont parfois longs à apparaître. ce qui peut être décourageant. Sur ce point, le jardinage a du bon : semés à la bonne période, persil, poireaux, aubergines, tomates, mâche ou encore laitue, mettront en tout et pour tout une à deux semaines à lever. L’occasion de voir rapidement le fruit de son travail, et de booster son estime de soi.


Jardiner, pour retrouver le vrai goût des aliments

Les fruits et légumes des étals de supermarché font un long périple avant d’arriver dans nos assiettes. Généralement, ils ne sont pas cueillis à maturité, mais trop tôt, pour ne pas arriver pourris sur le présentoir.

Tout cela altère leur goût, surtout s’il s’agit de fruits et légumes ayant besoin de beaucoup de soleil. Jardiner, c’est retrouver le vrai goût des aliments, puisque ceux-ci auront poussé dans la terre, exposés à de la vraie pluie et à un vrai soleil. Faire son potager permet en outre de cultiver des variétés anciennes ou peu connues, délaissées de l’agriculture intensive car pas assez productives. De quoi varier les saveurs et les couleurs !


Jardiner, pour sentir et se souvenir

Les odeurs des herbes aromatiques, le bruit du vent dans les feuillages, le chant des oiseaux, la texture de la terre, la douceur d’une feuille de menthe, les couleurs des tomates, le goût des mirabelles… Dans un jardin, les cinq sens sont en éveil, si tant est qu’on y soit attentif. Pour les petits comme pour les grands, se balader dans un jardin, et y prendre part en travaillant la terre et en récoltant ses fruits, permet de reconnecter avec tous ses sens, de les découvrir ou de les redécouvrir.


4 visualizzazioni0 commenti

Post recenti

Mostra tutti

Comments


bottom of page